Catamaran Black Pearl

2006

2011

2012

2013



croisiere catamaran polynésie

Venez nous rejoindre à bord et passer de quelques jours à plusieurs semaines à partager notre vie sur l'eau.

Pour découvrir notre offre de charter, consulter notre site dédié au charter en Polynésie En couple, entre amis ou en famille avec enfants, nous pouvons vous accueillir et vous faire visiter les plus beaux mouillages de Polynésie aux cours d'une croisière en Polynésie Nos croisières :
Charter à Tahiti Charter Polynésie Charter aux Tuamotu Croisière à Tahiti Croisière aux Tuamotu Croisière aux îles Sous-le-vent


Ile de Saint-Croix (US Virgin Island)


Partis de Tortuga au Vénézuela, nous avons ralié Saint-Croix en 4 jours de navigation (nb cath : ouais mais c'était prévu comme ça ! on devait aller à Grenade normalement, mais ce fichu vent n'a jamais voulu tourner ne serait-ce qu'un peu ! résultat : on a traversé la mer des Caraïbes du sud au nord avec le vent dans le pif ! merci bien !! ouin !! mon homme se tranforme en Tabarly ou Moitessier... snif !). Nous devons passer une semaine à Saint-Croix pour effectuer plusieurs réparations sur notre catamaran suite à des avaries (moteurs (nb cath : oui avec un s parce qu'il y a plein de différents moteurs sur un bateau, comme ça on s'ennuie jamais :) ), génois (bande anti-UV à recoudre),...). C'est aussi l'occasion de rencontrer un couple d'américain, Adam et Jessica et leur fille Talula de 3 ans et demi qui vit depuis sa naissance sur un voilier (nb cath : encore plus à l'aise que Thomas sur un monocoque en bois de 1956). Nous espèrons que cette amitié qui commence durera longtemps. Pourquoi ne pas les revoir dans le Pacifique ? nous l'espérons tous !

Nous arrivons comme tout bon marin adore (nb cath : ouais enfin bon, tout marin tout marin c'est vite dit !) : de nuit ! Je choisis donc un mouillage facile d'accès histoire de ne pas planter le bateau sur un récif (merci !), car le port principal est de l'autre côté de l'île mais surtout, il est entouré par une barrière de cailloux à fleur d'eau : tout ce qu'aime un marin quoi (nb cath : on parle pas de la même race de marin... on m'a menti !!). Du coup, on fait un arrêt à Federiksted à l'ouest de l'île pour passer la fin de nuit. Une arrivée toute en douceur.

On repart après le petit déjeuner pour le port principal Christiansted où l'on pourra faire notre entrée "officiellement" car je sais que les américains n'apprécient guère qu'on badine avec le règlement (nb cath : ah ?)... et vu qu'on n'a pas de visa (nb cath : tiens tiens, on a oublié ?), ni de clearance de sortie du vénézuela (nb cath : comme c'est bizarre), on va pas en rajouter (nb cath : trop tard, je crois qu'on a bien chargé notre dossier !). En plus, le vent d'Est va nous obliger à tirer des bords et je vais en profiter pour barrer au mieux et voir de quoi le bateau est capable au niveau "remontée au vent" (la carte permettra au voileux de suivre la route). Et bien, je suis bien content, en fait, il remonte plutot pas mal, pour un catamaran. Les bords sont presque carrés tout en conservant une bonne vitesse. Mais par contre, le pilote n'arrive pas à bien remonter... bon à savoir. Puis, d'un coup, voilà que le génois ne semble plus bordé correctement, ah ben non, en fait il s'est affalé de 2 mètres... Bon, on l'enroule (nb cath : on l'enroule on l'enroule, c'est vite dit) et on fini au moteur (nb cath : ben oui un seul on a toujours pas réparé le tribord, et à contre-courant et contre-vent c'est pas le top !). Le point de drisse a dû lacher : chouette, encore une réparation à faire... de la couture ca nous changera ;-).(nb cath : casser la sangle de tête de génois, trop fort !)

L'entrée officielle a Saint-Croix prendra 2h30. Heureusement que les enfants sont là, ça adoucit les fonctionnaires tatillons. Mais il faut les comprendre : pas de visa, pas de clearance de sortie du Vénézuela, ni de Curaçao d'ailleurs, des têtes de robinsons fraîchement débarqués de leur île, un anglais horrible. Mais nous avons des avaries qui nous empêche de repartir (enfin sans risque donc si on part c'est pour eux une non-assistance à personne en danger). Ouf ! on gagne une semaine, des papiers en règles et les gosses gagnent des friandises et des oranges (ils ont l'air en manque ??). La semaine se passera entre cale-moteur, couture, internet et ship-chandler (Aïeuh les CB !). On fera des courses pour 1 mois : comment on fait pour rentrer au bateau ? 2km à pied avec 2 sac à dos, 1 énorme sac de courses et 5 petits sacs... arf !! un taxi, please ! Cath : On réussira (merci internet pour les idées) à réparer le moteur tribord (l'échangeur de chaleur étant fortement encrassé pour ne pas dire bouché) Pat fera du préventif sur le babord. Par contre le dessalinisateur, lui, tombe en rade !!! m.... !! Quand je dis qu'on ne s'ennuie jamais !! On sera obligé d'aller à la marina pour faire le plein d'eau.

Cath : J'arrive entre tout ça à fêter mon anniversaire. Pensez-donc ! 37 ans dans les îles des Caraïbes. On avait pas de bougies mais les petits gâteaux au chocolat était très creamy and sweet !! Un bonheur. Romane a tenu a m'offrir un cadeau : un débardeur et 2 sarongs. Très pratique et très couleur locale... enfin couleur de touriste :) Mais je n'aurais jamais imaginé fêter un jour mon anniversaire dans un lieu comme celui-ci, et cette nouvelle vie non plus. Que de chemin parcouru !

Nous décidons de repartir pour les BVI (British Virgin Island) avec un jour de retard (l'Administration nous laissant un petit délai pour finir le génois). Evidemment nous ne pouvions pas partir par temps calme et mer belle et grand soleil. Nous enchainerons les grains et une mer quelque peu agitée.

Galerie de photo de Saint-Croix :
Voir Las Aves et Los Roques en images




De : Seb, le 21/04/2011 00h16
L'impératif, c'est une fille (encore félicitation nono au passage). et oui je sais aussi faire des filles^^ Trop fier le futur papa
Donc on pensait vers fin octobre / début novembre.
D'ici là vous aurez fait quelques miles.
Bisous à tous les 4 et bonne balade. Ici dans la grisaille parisienne, je me console avec un petit bordeaux et un morceau de comté.

De : Seb, le 21/04/2011 00h15
J'ai un soucis sur votre site, message trop long j'ai l'impression, donc je découpe mon message.

Avec Estelle on réfléchi pour venir vous rejoindre quelques semaines (pas trop, ca se fait rare les vacances). Cela risque d'être un peu plus tard que cet été car Estelle à un impératif programmé vers mi août qui risque de la clouer au lit quelques semaines.

De : Seb, le 21/04/2011 00h14
Et les patureaux, faites attention à ne pas finir au trou avec ses amerloques. Amusez vous bien et péchez de gros poissons.

De : mamie Fabienne, le 11/04/2011 10h57
Eh oui, la vie à bord n'est pas de tout repos, mais vous avez en échange le soleil, la chaleur, la mer cristalline, les dauphins, les découvertes et une vie que tout le monde vous envie, petits veinards!! Je suis ravie que vous ayez rencontré des gens sympas que vous retrouverez certainement.

De : Nono, le 10/04/2011 21h50
Les Pat,
J'adore votre trip,
J'admire votre motivation,
J'envie votre liberté.
Bises,
Nono
ps : Marion 08/04/2011-3k150-48cm-tvb

Votre nom :
Commentaire :

Dans le nombre 23578, quel chiffre est après 7 :