Catamaran Black Pearl

2006

2011

2012

2013



croisiere catamaran polynésie

Venez nous rejoindre à bord et passer de quelques jours à plusieurs semaines à partager notre vie sur l'eau.

Pour découvrir notre offre de charter, consulter notre site dédié au charter en Polynésie En couple, entre amis ou en famille avec enfants, nous pouvons vous accueillir et vous faire visiter les plus beaux mouillages de Polynésie aux cours d'une croisière en Polynésie Nos croisières :
Charter à Tahiti Charter Polynésie Charter aux Tuamotu Croisière à Tahiti Croisière aux Tuamotu Croisière aux îles Sous-le-vent


Transit du canal de Panama


La traversée du canal est une véritable étape : il faut montrer patte blanche ! C'est surtout une étape pour nous qui termine le côté Atlantique pour nous ouvrir la porte du Pacifique de notre périple.

Les formalités du canal Nous faisons notre clearance d'entrée à Panama et notre Cruising Permit directement au bureau situé à la marina Shelter Bay. Après, nous devons aller au bureau en ville pour obtenir un "visa". Là, nous arrivons le matin tôt, et attendons jusqu'à 11h notre tour. Six femmes sont dans le bureau, une seule bosse, et encore avec une assiduité toute... administrative ! Une des dames s'endormira même sur son bureau pendant une demi-heure... Quand c'est à notre tour, voilà l'échange que j'ai avec la préposée : elle ne peut pas faire le visa car le chef qui doit signer n'est pas là.
- Ah, et il arrive quand ?
- ben on sait pas, il devrait être là.
- Il a pas un portale le chef ? Vous pouvez pas l'appeler ?
- Non... (un peu géné quand même)
- Bon, et comment on fait ?
- Ben revenez cet après-midi ou demain...
Elle finit par consentir à préparer les papiers pour que le chef n'ait plus qu'à les signer. On revient à 14h, le chef est toujours pas là, on attend et vers 15h, le chef arrive : réunion de service, du coup elles ferment le bureau... heureusement on est déjà dedans, donc le chef se sent obligé de signer nos passeports, ouf !!!

Erick, notre agent, gère l'enregistrement au canal et "l'admesurement". Il nous fournit aussi aussières (4 aussières de 125 pieds) et pneus de protection du bateau. Erick n'est pas très organisé. A vous conseiller, je vous préconiserai plutôt Roy, qui semble assurer un meilleur suivi de ses clients. Mais bon, on obtient quand même toutes les autorisations nécessaires et on fait la mesure du bateau. On est donc prêt pour passer le canal.

Transit du canal En plus du skipper, il faut quatre handliners, donc Cath en fait un, deux amis Greg et Clem d'Eol viennent avec leurs enfants nous aider et un autre français rencontré à Shelter Bay, Alain, fera le quatrième handliner. Merci à eux pour leur aide. Ils ont été supers !

Le 21 février, nous récupérons aussières, pneus et tout le monde. Un dernier apéro avec Croix du Sud 2, des amis suisses - Roland et Jocelyne - qui sont bloqués à Shelter Bay pour cause de problème moteur depuis 3 mois (Vive volvo Penta !!! on ne fera finalement pas appel à eux pour notre moteur... superstitieux ?). En début d'après-midi, on part pour le flat pour attendre notre advisor, personne du Canal qui vient à bord et nous guide. Il arrive vers 15h, et nous partons aussitôt pour les premières écluses. Nous nous mettons à couple avec un monocoque de chaque côté, du coup nous n'avons rien à faire. Ce sont eux qui vont gérer les aussières lors de la montée dans l'écluse. C'est plutôt cool pour nous. Par contre, je joue des moteurs pour faire avancer le groupe d'une écluse à l'autre (on passe 3 écluses consécutivement). Une fois les écluses passées, on mouille pour la nuit, l'adivor repart et nous dormons sur le lac Gatun, lac artificiel créée pour alimenter les écluses. C'est calme, et nous passons une bonne soirée, le plaisir de revoir Eol : les enfants sont tout heureux !

Le lendemain matin, levés aux aurores pour préparer le petit déjeuner. L'advisor doit arriver vers 6h30. En fait, il arrivera à 7h et on part pour traverser le lac Gatun. Le lac est assez joli, bordé par une jungle, de petites îles émergent de temps en temps. Sous un soleil de plomb, on se relaye à la barre. On croise plusieurs cargos, impressionnants par leur masse gigantesque. Greg me fait remarquer que ma ligne de flottaison est bien basse, c'est vrai qu'ici on est en eau douce, dont le bateau s'enfonce plus, merci Archimède ! On arrive aux écluses vers midi. Ouf, mes moteurs ont bien tenu. Le moteur tribord fumait un peu noir mais bon, c'est fait.

Le passage de ces 3 écluses est un peu plus délicat à cause du courant. Nous devons nous mettre à couple d'un bateau balladant des touristes dans la première écluse. Ok pas de problème, ça se passe bien. Dans la deuxième écluse on se met juste derrière ce bateau, avec à notre tribord un monocoque à couple. Ca se passe bien mais c'est plus tendu car nous avons peu de marge devant et derrière nous un super tanker énorme vient se coller à moins de 10 mètre de nous... gloups ! Mais bon, notre advisor maîtrise et tout se passe bien. Et voila, la dernière écluse s'ouvre sur la Pacifique, on voit au loin le pont des amériques. Ce n'est pas très beau en fait, mais ça fait tout bizarre dans le ventre... nous sommes dans le Pacifique. Océan tant rêvé, nous voilà ! A nous les lagons, la Polynésie...

Bon, il faut redescendre sur terre. Pour le moment, le pacifique n'est pas très beau, un port pour cargo, l'eau est plus fraîche et sale. Nous allons au mouillage devant la marina Playita, mouillage pas très agréable car rouleur à cause du va-et-vient incessant des pilotines. Mais bon, une bonne nuit de repos et hop ça repart !

Galerie de photo de notre Transit du canal de Panama : Voir la galerie de photo du Transit du Canal de Panama




De : Fred et carole, le 11/03/2012 19h55
Salut vous 4 Superbe reportage sur le passage de Panama...merci pour ces récits et ces splendides
photos.....Bon vent sur le Pacifique

Tchao

Votre nom :
Commentaire :

Dans le nombre 23578, quel chiffre est après 7 :