Catamaran Black Pearl

2006

2011

2012

2013



croisiere catamaran polynésie

Venez nous rejoindre à bord et passer de quelques jours à plusieurs semaines à partager notre vie sur l'eau.

Pour découvrir notre offre de charter, consulter notre site dédié au charter en Polynésie En couple, entre amis ou en famille avec enfants, nous pouvons vous accueillir et vous faire visiter les plus beaux mouillages de Polynésie aux cours d'une croisière en Polynésie Nos croisières :
Charter à Tahiti Charter Polynésie Charter aux Tuamotu Croisière à Tahiti Croisière aux Tuamotu Croisière aux îles Sous-le-vent


Canouan : une més-aventure en annexe


Après notre repos à Bequia, nous tirons sur Canouan pour descendre" petit à petit ver le sud. Nous étions déjà passés sur cette île en juin, mais rapidement. Là nous allons prendre notre temps et essayer de faire plusieurs baies, notament une baie face à l'océan avec uniquement la barrière de corail pour protection contre les vague, un peu comme aux Tobago Cays.

Canouan : l'aventure à Bay Maho ! On vise Canouan et son récif "The Pool" mais, tirant l'annexe, le cata n'avance pas, au grand dam de Laurent. Il faut vraiment qu'on trouve des bossoirs. Donc arrêt à Bay Maho (baie au nord de Canouan, on y est tout seul pendant 4 jours). Le Patueli (guide nautique des antilles) l'indique comme un mouillage de jour uniquement mais je le trouve très bien protégé pour du vent de secteur est à sud-est. Mouiller dans le fond de sable à au moins 10m des fonds de cailloux pour une bonne tenue de l'ancre. Très joli et le vent nous permet de rester dans ce mouillage qualifié de "mouillage de jour". On va en profiter pour voir le récif à côté.

Ouuuaaaiiiissss ! Pour le voir, on l'a vu ! Enfin surtout Laurent et moi et bien forcé car une suite malencontreuse de "pas de chance" et mauvaises décisions nous font faire un salto arrière avec l'annexe (le 14 juillet 2011, ça a été notre fête!). Dommage ! Enfin, plus de peur que de mal, euh même si ma tête a gagnée une jolie cicatrice de 3cm :)) NdP : Cath passe rapidement, mais on doit reconnaître qu'on c'est fait une belle frayeur : on s'est retrouvé au milieu des rouleaux, l'annexe retournée, moi et Cath sur les cays et les petits aussi. On en a pris chacun un, et on s'est sortie de là. Puis après, on a ramené les petits à la plage. Un pécheur nous ayant aperçu est venu m'aider pour récupérer l'annexe restée sur la Caye à cause de l'ancre qui la maintenait. Peu de dégât sur l'annexe, le moteur est quand même resté un moment dans l'eau de mer (ce qu'il n'apprécit pas ! à l'heure où j'écris ces lignes, il n'est toujours pas réparé). Par contre, on a perdu nos masques, nos lunettes de soleil et mes palmes. Après plusieurs heures de recherche les jours suivants, on finira par retrouver nos masques. Mais bon, l'essentiel est que les petits n'aient rien, seule Cath a une blessure à la tête, mais rien de grave.

Au 4ème jour on change de mouillage, le vent a tourné et un gros grain arrive. On ne laisse rien trainer sur les trampolines, sinon ça s'envole ! merci bien on vient de perdre le petit jerrican.... ggrrrr !! On descend au port de Canouan, on en profitera pour prendre une connexion internet et on rencontre le voilier Manuteva avec à son bord Georges, Marie et Camille avec qui on sympathise rapidement. Nous allons nous suivre les jours qui viennent ! Les enfants sont ravis et les parents aussi il faut bien l'avouer. Nous aimons alterner des périodes d'échange avec d'autres voiliers aux périodes de "repli" sur notre petite coquille en famille.
Merci à Georges pour nous avoir trimballé en annexe, notre moteur étant HS depuis son séjour dans l'eau pendant une heure. Il est vrai que c'est bien d'avoir une grosse annexe, mais quand il s'agit de ramer avec, pas la peine.

The Pool ! Avant de poursuivre vers le sud, nosu souhaitons aller mouillé au mouillage au vent de Canouan, juste derrière la barrière de corail, mouillage de The Pool. On coutourne donc la pointe sud de l'île de Canouan pour remonter contre le vent le long de la côte sud. j'ai bien essayé à la voile, mais le vent dans le nez et à conter courant (2/3Nds), pas la peine. Allez, hop un coup de brise Volvo... et nous voilà devant l'entrée de The pool, assez impressionnante. Un grand catamaran sort au même moment, du coup il fait demi tour et me laisse rentrer le premier. Merci, sans quoi, c'est moi qui aurait fait demi tour tellement l'entrée est étroite. On rase la côte en la laissant sous le vent, ce qui n'est pas très sécurisant car au moindre problème moteur, on se retrouve sur la côte en 1 minute. Mais bon, ca passe et hop on se retrouve dans un bassin relativement bien protéger même si la barrière de corail ici laisse passer un peu les vagues. C'est l'avantage du catamaran sur le monocoque, nous pouvons rester tranquillement dans la baie alors qu'en monocoque, ce serait intenable. Les couleurs sont splendide et nous ne regretons pas notre détour pour venir ici. En plus, nous sommes seuls dans ce mouillage immense, seul face à l'atlantique. C'est assez gigantesque. Nous passrons une bonne nuit et profiterons du matin pour admirer la palette de couleur du vert turquoise au bleu ocean en passant par différent bleu clair / turquoise. Juste très beau. Les villas donnant sur cette baie sont à l'inverse du reste de l'île, très luxueuse. Il y a même un casino tout en haut d'une colline. cela détonne par rapport à la côte sous le vent où l'habitat est plus sommaire.

Galerie de photo : Voir la galerie de photo de Canouan




De : Karine, le 12/08/2011 00h03
Que de mésaventures !! j'espère que Cat va mieux parce que quand même... on a beau être une vraie baroudeuse, ça a quand même du faire un peu mal !! Pat a du se mettre à la couture non ?

De : Mamie Fabienne, le 07/08/2011 13h32
on veut jouer les aventuriers et au mondre bobo on en fait tout un monde!!!

Votre nom :
Commentaire :

Dans le nombre 23578, quel chiffre est après 7 :