Catamaran Black Pearl

2006

2011

2012

2013



croisiere catamaran polynésie

Venez nous rejoindre à bord et passer de quelques jours à plusieurs semaines à partager notre vie sur l'eau.

Pour découvrir notre offre de charter, consulter notre site dédié au charter en Polynésie En couple, entre amis ou en famille avec enfants, nous pouvons vous accueillir et vous faire visiter les plus beaux mouillages de Polynésie aux cours d'une croisière en Polynésie Nos croisières :
Charter à Tahiti Charter Polynésie Charter aux Tuamotu Croisière à Tahiti Croisière aux Tuamotu Croisière aux îles Sous-le-vent


Cuba : Cayo Largo


Après avoir retrouvé mamie Fabienne, nous partons pour l'archipel d'îles de Cayo Largo, îles situées entre Cienfuegos et Isla Juventud (l'île de la jeunesse). Cet archipel comporte de nombreuses îles aux mouillages paradisiaques et nous allons passer Noêl en compagnie de deux autres familles de voyages.

Isla Guano Del Este Nous partons de Cienfuegos d'abord pour un mouillage situé à la sortie du canal d'entrée, nous y passons une nuit tranquille puis le lendemain matin, nous mettons cap à l'ouest pour atteindre Guano Del Este en milieu d'après-midi. Guano Del Este est une petite île ne comportant qu'un phare. En arrivant, nous mouillons sous la protection de l'île, le mouillage n'est pas terrible car la houle contourne un peu l'île. Mais bon, nous faisons avec. A terre, nous voyons des souffles de dragons : l'île constitué de corail mort est érodé par la mer. Elle créée petit à petit des trous dans le corail, et en s'engouffrant dedans avec force, ressort à la verticale en faisant un bruit de souffle. C'est très beau à voir et à entendre. Les enfants imaginent des dragons sous terre.

Nous demandons aux gardiens du phare si nous pouvons le visiter et monter tout en haut : oui, mais pas tout de suite. Ils préfèrent nous faire la visite en fin d'après-midi car c'est interdit. Nous montons avec les petits accompagné d'un gardien, la vue de la haut est superbe (NbC : avec plus de 250 marches, oui, on a une belle vue ! arf !). Le phare est une fabrication française : l'appareillage d'éclairage est une réalisation française datant des années 1970. Une merveille de mécanique : les loupes grossissantes sont montées sur un palier de mercure qui assure un faible frottement et une parfaite horizontalité à l'ensemble. La rotation des loupes est manuelle, les gardiens remonte un poids en début de soirée (NbC : à la manivelle, monter un poids du pied du phare au sommet !) et une autre fois à minuit. La gravité entraînant le poids assure la rotation du phare, un peu comme une horloge. Les enfants ont eu la chance de visiter un phare magnifique et ont "à peu près" compris comment cela fonctionne (NbC : Papa si tu avais été là tu te serais régalé !! j'ai pensé à toi !).

Cayo Largo Nous passons deux jours à cayo Guano Del Este puis nous allons sur Cayo Largo et son lagon protégé. La navigation sous spi est toujours un vrai régal. En arrivant, nous mouillons dans un mètre d'eau. Il ne reste pas grand chose sous les ailerons. Nous découvrons une petite île au sable blanc ultra fin : cela fait longtemps qu'on n'a pas eu de sable aussi fin. Les enfants s'en donnent à coeur joie ! Le sable est tellement fin qu'il forme à sa surface comme une croûte à cause du soleil. Le lendemain, on rejoint Ti'Plouf et Kapuera - deux catamarans français rencontrés à Cienfuegos. Les enfants jouent tous ensembles, pensez donc : 7 enfants d'âge à peu près identique : que du bonheur !!

Cayo Rosario Histoire de passer le temps avant Noël que nous souhaitons fêter ensemble à Cayo Largo à la marina, nous tirons jusqu'à Cayo Rosario. La navigation nous permet de comparer nos différents catamarans, et le plus rapide est .... Black Pearl ! Nous sommes pourtant le plus petit (Ti'Plouf est un lagoon 410 et Kapuera un Nautitech 440). Bon, nous sommes les seuls à avoir le spi, mais quand même, belle performance pour notre modeste 35 pieds. Arrivé à Cayo Rosario, les pécheurs nous hèlent et nous obtenons dix langouste contre un litre de rhum et un paquet de café (moi bon troqueur ! NbC : tu oublies le paquet de clope en plus... bon troqueur ??). On se dit qu'à 3 adultes et les 2 enfants, ça va être dur de tout manger... mais finalement, les langoustes sont mangés en 2 jours ! Ti'Plouf et Kapuera feront aussi du troc pour remplir les cales de langoustes, ou plutôt les congélateurs ! Le mouillage de Cayo Rosario est bien protégé mais il n'y a hélas pas de belle plage et les fonds de sables ne nous invitent pas trop au snorkeling (NbC : rien à voir, rien à pêcher, bref rien à faire). Le retour vers Cayo Largo se fera en partie au moteur, nous passons par le nord (ce qui donne l'avantage d'éviter la houle du large en restant protéger par les cayos), puis empruntons une passe magnifique : le décor entre bancs de caye et mangrove est splendide. Nous sommes éblouis par le spectacle qu'offre Dame Nature.

Noël à Cayo Largo De retour de Cayo Rosario, nous mouillons dans une anse juste avant la marina, le mouillage est super protégé et nous sommes les seuls voiliers à y mouiller (NbC : nous sommes au pied du bar, dans 2m d'eau maxi... forcément en cata ça aide!). L'anse se situe entre la marina et playa Serena. Un bar/restaurant très joli nous accueille à l'apéro pour des Pina Colada ou des Moritos, hummmm ! La vie à Cuba est dure, vous n'imaginez pas ! ;-)) Ils ont aussi des dauphins...

Le 24, nous partons pour la marina et plaçons nos trois catamarans les uns à côté des autres, idéal pour que les sept enfants fassent leur vie comme ils le souhaitent. On se met aux fourneaux pour préparer de bon petits plats : Terrine de poisson/langouste, foie gras, pâte à la langoustes (enfin plutôt Langoustes avec un peu de pâtes pour être tout à fait honnête), Buche de Noël. Le tout accompagné de cocktail, vin français et champagne ! nous avons passé ainsi un super Noël au soleil cubain.

Le lendemain, surprise, le papa Noël a réussi à nous trouver et nous à amené plein de cadeaux ! chouette plein de nouveaux playmobils (des fois qu'on en manque...), un super maillot de bain pour Cath (qui fera fureur sur les plages, non vous ne verrez pas de photos !) et un appareil photo avec boitier étanche pour prendre des photos sous l'eau (on va enfin pouvoir vous mettre des photos de ce qu'on voit sous l'eau). On se motive à respecter la tradition des treize déserts ! Non mais, même à l'autre bout du monde, on fait les treize déserts ! (NbC : ouais, 13, 13, la cène est déserté de moitié ou presque !).

Galerie de photo : Voir la galerie de photo de cayo_largo




Soyez le premier à commenter cet article.
Votre nom :
Commentaire :

Dans le nombre 23578, quel chiffre est après 7 :