Catamaran Black Pearl

2006

2011

2012

2013



croisiere catamaran polynésie

Venez nous rejoindre à bord et passer de quelques jours à plusieurs semaines à partager notre vie sur l'eau.

Pour découvrir notre offre de charter, consulter notre site dédié au charter en Polynésie En couple, entre amis ou en famille avec enfants, nous pouvons vous accueillir et vous faire visiter les plus beaux mouillages de Polynésie aux cours d'une croisière en Polynésie Nos croisières :
Charter à Tahiti Charter Polynésie Charter aux Tuamotu Croisière à Tahiti Croisière aux Tuamotu Croisière aux îles Sous-le-vent


Cuba : Cayo Campos


Après un joyeux Noël, bien arrosé, et très festif, nous décidons avec le bateau copain Ti'plouf que continuer notre route vers Cayo Campos. A nous les langoustes, la plage, les repas avec les cubains et les p'tit'déj' des macaques. A Cayo Campos, nous découvrons un accueil chaleureux de la part de deux cubains Daniel et Félix avec nous partagons de superbes moments hors du temps.

Arrivée à Cayo Campos Nous nous préparons à quitter la marina le 25 en milieu d'après-midi pour mouiller devant le bar de Cayo Largo et attendons les officiels pour la sortie. Ils doivent passer à 14h mais personne ne vient. Après interrogation, ils viendront plus tard car retenus ailleurs. Mais en soirée, trois personnes passent pour nous prévenir que ce n'est pas possible de faire la sortie aujourd'hui et, après négociation, nous obtenons une nuit gatuite à la marina. Sympa. Ils repasseront le 26 à 8h00 et seront à l'heure. Nous quittons donc nos amis de Kapuera le 26 décembre (il faut savoir aussi se laisser 1 jour pour digérer et cuver, même à Cuba). Ils doivent rester pour attendre des amis. Nous décidons donc de continuer avec Ti'plouf. Les enfants évidemment sont ravis, et les parents aussi. Nous repartons en décidant de repasser par le Nord et la jolie passe à travers la mangrove et entre les cayes. La navigation se passe bien, sous spi en partie puis sous grand'voile et génois. Nous avançons bien et arrivons à cayo Rosario pour y passer la nuit et couper ainsi le voyage en 2. Nous repartons le lendemain matin à 7h tapante ! Laurent est motivé pour se lever si tôt, certainement pour doubler les Ti'plouf qui sont déjà sur le pont !! héhé ! Là encore nous lançons le spi mais pour peu de temps, le vent tournant. La suite se fera sous grand'voile et génois et nous ne tarderons pas à nous faire distancer par Ti'plouf. Nous arrivons en milieu d'après-midi à Cayo Campos et découvrons une petite île, réserve naturelle, avec 2 gardiens et des macaques. Pour l'anecdote, j'ai encore pêché une baracuda de 1m10 mais après moultes discutions nous décidons de le remettre à l'eau malheureusement mort (recupération du rapalas oblige), de peur qu'il ait la ciguatera. Nous n'apprendrons que plus tard avec nos amis cubains que la ciguatera se retrouve au Nord de Cuba mais pas au Sud.... Pourquoi cette différence géographique alors que du nord de la Guadeloupe jusqu'au Bahamas les prédateurs ont cette toxine et ne sont pas "pêchable". Le Sud de Cuba se trouve au Nord de la Guadeloupe ? Question intéressante à poser à nos chercheurs du Muséum.

Pêche à la langouste Le lendemain matin nous assistons au petit déjeuner d'une trentaine de macaques vert âgés de quelques jours, accrochés au ventre de leur maman, à plusieurs années. Les enfants leur jettent des "grains vitaminés" et tentent de les approcher, en vain. L'après-midi : pêche à langouste. Nous nous organisons, sur les conseils des gardiens cubains, une sortie pêche les deux laurent et moi. Nous ramerons au bout de 1h30, quatre belles langoustes et deux plus petites, ainsi qu'un petit poisson pour le chat. De quoi se faire de bonnes entrées. Il va falloir trouver de nouvelles façons de cuisiner la langouste; à force, à la mayonnaise c'est un peu écoeurant. Le lendemain nous tenterons une pêche sans Laurent mais sans succès, les langoustes de Cuba ne sortent pas au coucher du soleil, et nous revenons avec quatre poissons et deux toutes petites langoustes. La phrase à retenir : "elles me semblaient plus grosses dans l'eau" certes, mais il faut se dire qu'elles sont é-nor-me pour les tirer sinon on prend des jeunes. Félix le cubain nous dira en voyant les toutes petites que nous sommes des assassins... oui c'est un peu ça. Comme de pêcher un barracuda et de la relacher mort ou de pêcher un cormoran....:_-( Lorsque Laurent y retourne avec sa maman le lendemain il revient avec cinq énormes langoustes.... mais où va-t-il les chercher ?? Enfin, on va pas se plaindre. Elles serviront de repas pour nous, Ti'plouf et nos nouveaux amis cubains.

Amitié cubaine Les deux gardiens sont ravis d'avoir du monde au mouillage. Ils ne cessent de nous inviter à manger, venir voir les macaques, discuter, jouer au domino (impressionnant comme ils comptent les dominos, comme les plus fort au tarot, redoutable !!). Ces gardiens reçoivent leur nourriture du gouvernement : oeufs, riz, haricots noirs et pois chiche, café... pas grand chose en sommes, mais ils nous invitent, nous, onze occidentaux, ayant plus à manger sur nos bateaux. Nous offrons chocolats, boites de fruits, thé, café, corn-beef, jambon... de quoi les remercier de leur gentillesse. Nous goûterons ainsi les spécialités cubaines (riz-haricots rouges) et diverses manières de préparer la langouste les les poissons.

Galerie de photo : Voir la galerie de photo de Cayo Campos




De : xavier le kiteur, le 19/01/2012 03h33
Les singes ont peu les mangés ??(pas les 2 blonds,les autres).!!!!

Votre nom :
Commentaire :

Dans le nombre 23578, quel chiffre est après 7 :