Catamaran Black Pearl

2006

2011

2012

2013



croisiere catamaran polynésie

Venez nous rejoindre à bord et passer de quelques jours à plusieurs semaines à partager notre vie sur l'eau.

Pour découvrir notre offre de charter, consulter notre site dédié au charter en Polynésie En couple, entre amis ou en famille avec enfants, nous pouvons vous accueillir et vous faire visiter les plus beaux mouillages de Polynésie aux cours d'une croisière en Polynésie Nos croisières :
Charter à Tahiti Charter Polynésie Charter aux Tuamotu Croisière à Tahiti Croisière aux Tuamotu Croisière aux îles Sous-le-vent


Rangiroa, le plus grand des atoll de Polynésie


Nous recevons Papy Jean à bord qui est venu passer un mois avec nous pour découvrir Rangiroa et ses merveilles. Après avoir visité le lagon bleu et l'île au récif, nous subissons un mauvais temps et un coup de vent important qui nous bloque pendant plusieurs jours à bord. Vent et pluie : c'est un peu notre hiver à nous aussi, même si ici, nous sommes en été.

Découverte de Rangiroa
Nous partons de Tikehau et rejoignons Rangiroa au près contre vent et courant, 18h pour faire 50MN. Nous arrivons à la passe au bon moment avec le courant entrant, cool ! Nous embouquons la passe Ouest, celle d'Avatoru, et poursuivons via le lagon vers la seconde passe, dénommée Tiputa. Les eaux calmes du lagon nous accueillent une fois passé le mascaret. Nous logoens le motu village pour rejoindre l'autre passe qui propose un bon mouillage par vent de secteur Est. Quelques voiliers sont au mouillage, cela nous change. D'habitude, nous sommes plutôt seuls en ce moment aux Tuamotu (saison cyclonique oblige). Nous profitons de retrouver la civilisation pour nous payer un petit restaurant (cela fait longtemps que nous en n'avons pas fait). Rangiroa est nettement plus développé que les atolls par lesquels nous sommes déjà passés : nombre de voitures, des restaurants (et non de simple snack), une station service (la seule des Tuamotu ?!!)... Bref pour nous qui avons passé cinq mois dans les Tuamotus, c'est la civilisation moderne, manque plus qu'un MacDo !

Papy on board
Papy Jean en Polynésie Nous accueillons Papy Jean (père de Pat) qui vient passer un mois avec nous. Les petits sont ravis, chaque visite à bord est un évènement considérable pour eux. Il arrive en avion depuis Lyon, le voyage est long mais il est heureux de nous rejoindre à Rangiroa. A peine arrivé, hop, un coup d'annexe pour rejoindre le bateau, l'annexe étant amarrer à 10m. de l'aéroport. Après trente heures d'avion, un petit quart d'heure d'annexe, ça dépayse, non ?!!? Et surtout, cela le met dans le bain, notre bain quotidien... La chaleur l'accable un peu même si le paysage et l'eau turquoise l'éblouisse.

Hélas quelques soucis techniques nous obligent à attendre une semaine avant de pouvoir aller nous ballader dans le lagon. Nous en profitons pour visiter le village d'Avaturo. Nous attendons des pièces qui finalement ne viendront que dans quelques semaines. Du coup, tant pis, nous décidons de partir nous promener dans le lagon sans dessalinisateur, nous devrons faire attention à notre consommation d'eau. Nous demandons à la mairie si nous pouvons faire de l'eau, le préposé nous apprend qu'il est possible de faire de l'eau de 7h à 8h et de 16h à 17h uniquement et que l'eau est payante ?!!? Bien la première fois qu'on nous dit que l'eau est payante aux Tuamotu !!! Bon, je fais le tour de la mairie et me dirige vers les entrepôts municipaux où après une petite discution avec les employés, j'obtiens de l'eau tout de suite ... et gratuitement !

Je profite de cette attente aussi pour aller plonger dans la passe de Tiputa avec Vincent. Rangiroa est un des haut lieux de la plongée au monde (après Tikehau of course !), ce serait dommage de ne pas en profiter. Surtout qu'en ce moment, c'est Yann Hubert qui tient le Raie Manta Club (Yann est le caméraman qui nous a filmé sous l'eau pour Thalassa). Et c'est vrai que la plongée est superbe. Je pense que je ne pourrai être qu'un peu déçu si je plonge ailleurs, je pense que je viens de me mettre à la plongée dans les plus beaux coins du monde...

Nous emmenons Papy Jean faire du snorkeling autour d'un motu situé juste en sortie de la passe de Tiputa, côté lagon bien sûr. L'endroit, dénommé l'aquarium, est magnifique : on évolue dans un à trois mètres d'eau cristalline, le corail est beau avec de nombreuses couleurs variées et les poissons forment de magnifiques bancs multicolores. Un vrai régal pour les yeux ! (NBC : joli baptême pour Papy Jean !)

Le Lagon Bleu
Lagon bleu Rangiroa Nous quittons donc le village pour aller faire le tour du lagon de Rangiroa. Première étape : le lieu-dit "le lagon bleu". Il s'agit d'une sorte de tout petit lagon dans le lagon. Peu de profondeur, une eau cristalline, bref, une image de carte postale. Le seul problème est que le mouillage se fait au vent du motu et n'est donc absoluement pas protégé. Comme le lagon de Rangiroa fait 40MN de long, les vagues y sont conséquentes par vent modéré ou plus. Heureusement, une fenêtre météo de vent faible nous permet de nous y rendre et d'y passer la nuit. Le matin, nous allons visiter le lagon qui offre un spectacle magnifique de teinte bleu océanique à bleu turquoise. Nous allons jusqu'au platier pour montrer à Papy Jean ce que c'est. Il est impressionné par le récif-barrière. Il ne nous suit tout de même pas quand Cath et moi allons au bord, là où la houle provoque des rouleaux qui se fracassent sur le récif.

De retour au bateau ves midi, le vent s'est levé et le mouillage me semble dangereux. Nous levons l'ancre pour aller nous mettre à l'abri tout au Nord-Ouest de l'atoll où nous sommes protégés de ce vent de Nord-Est. Nous passons deux jours ici, le site est très beau également avec ces hoa aux eaux turquoises.

L'île au récif
feo ile au récif rangiroa Nous poursuivons notre visite du lagon par une descente au Sud, vers un endroit unique aux Tuamotu, l'île au récif. Papy Jean peut profiter de la navigation agréable dans le lagon sous voile, un vrai bonheur. Il prend la barre et y prend du plaisir, cela se voit.

Nous arrivons sous le vent du motu Faama pour mouiller juste en face de la plage derrière une barrière coraillienne. Les vagues arrivent à contourner le motu avec ce vent d'Est/nord-Est mais le mouillage est tout de même tenable. Nous mouillons dans 2 mètres d'eau. Vent et grain nous oblige à rester bien au chaud à l'intérieur. Nous irons nous balader dans les hoa aux roches déchiquetées le lendemain. Eau cristalline, roche coraillienne déchiquetée de toute part, le paysage offert par ce lieu est atypique et envoutant. les Feo (formation de pierre coraillienne remontée) sont le résultat du relèvement de la partie Sud de l'atoll de Rangiroa à cause de la descente de Tahiti dans l'océan. Dès lors, le corail s'est retrouvé au dessus de l'eau et sa fragilité (pierre très friable), il s'est retrouvé érodé par les éléments rapidement pour donner ce résultat impressionnant.

Pluie pluie pluie...
skipper sous la pluie Après deux jours de temps correct, le ciel se couvre de gros nuages et il pleut, il pleut, il pleut... le vent monte, nous ne sommes pas super bien abrité donc nous subissons les vagues devant l'île au récif, mouillage non protégé des vent et vagues de Nord-Est. Nous sommes obligés de nous remouiller pour nous éloigner un peu du récif qui affleure près du bateau. Après 2 jours de temps pourri, je prends la météo et voila que dès le lendemain, le temps se remet à la pluie avec beaucoup de vent d'après les Grib. Je décide de lever l'ancre et de regagner le nord de l'atoll pour être protégé de ce système dépressionnaire qui va nous produire un beau coup de vent de Nord / Nord-Ouest. Nous remontons donc au près vers le Nord pour arriver sous grain au mouillage, le vent a déjà bien monté puisque nous prenons deux ris dans la grand-voile et un tout petit bout de génois. Nous mouillons au milieu d'autres voiliers (tous les voiliers de l'atoll sont là apparemment) : ben alors les filles, on est déjà planqué ?!!? (hi hi hi...) (NbC : ben quand ils ont pas de mât ils vont pas bien loin, quant aux autres se sont les mêmes que quand nous sommes arrivé à Rangiroa... m'ont l'air envasés....).

Il pleut à peu près toute la journée et malgré la protection du motu du village, le bateau est secoué dans les vagues lévées par la mer. Et dire que cela va durer toute la semaine d'après la météo... bon, on va faire Casino (oui, avec un temps pourri, on finit par jouer aux cartes sur un bateau). Vénez, notre chat, est bien triste car elle ne peut pas sortir, ou si peu.

Seul point positif : l'éolienne ! Elle étale notre consommation électrique avec tout ce vent. Plusieurs fuites de capots et un hublot ouvert toute une nuit : et voila que nombre de choses sont mouillés, cela ne va pas sécher avec cette humidité ambiante (NbC : ben dès que je mets le four, je fais sècher des trucs mais là y'en a trop ! et mon sèche-linge est en panne, snif !). Alors nous les sortons dans le cockpit histoire que l'odeur moite n'imprègne pas trop le carré. Bref, un vrai bonheur ce temps. Et dire que mon père est venu pour admirer la Polynésie et son climat ensoleillé ! ;-) (NbC : C'était moins cher d'aller en Bretagne !)

Galerie de photo de Rangiroa :
Voir Rangiroa en images




Soyez le premier à commenter cet article.
Votre nom :
Commentaire :

Dans le nombre 23578, quel chiffre est après 7 :